From Rolisteam
Jump to: navigation, search

Fiche de Personnage

Rolisteam CharacterSheet Editor (RCSE)

La création de fiche de personnage suit ces étapes: L’étape 0 est bien sûr de lancer RCSE.

Inconnu - Éditeur de fiche de personnage pour Rolisteam 001.png

1/ Importer une image

La première étape consiste à déposer une image de fond. Cette image est le fond de votre fiche de personnage.

Elle peut être directement obtenu par le PDF de la fiche. Pour transformer votre PDF en image, vous pouvez vous rendre sur ces sites:

Si vous avez des talents de graphistes, vous pouvez également la dessiner vous même dans un logiciel de dessin.


Il existe deux moyens pour importer cette image:

  • Vous pouvez glisser/déposer l’image de votre choix
  • Vous pouvez l’importer par le menu " > Définir l'image de background"

Dans le cas, ou vous avez plusieurs pages dans votre fiche de personnage. Vous pouvez ajouter une page avec le bouton prévu à cet effet et définir le fond de cette page par les deux méthodes vues plutôt. Attention, si vous utilisez des fiches de personnages avec plusieurs pages. Leurs arrières-plans doivent avoir la même résolution.

Inconnu - Éditeur de fiche de personnage pour Rolisteam 002.png

2/ Placer les champs textes

Une fois, les images de fond définies, il convient de placer les champs sur cet panneau. Ce travail peut-être assez long mais il est quand même plus efficace de le faire avec RCSE en graphique, plutôt qu’en «code».

Chaque champs nouvellement ajouté apparaît dans le tableau de droite. Si vous avez fait une erreur, vous pouvez supprimer un champs depuis ce tableau.

Il vous est possible de créer différents types de champs.

Nom Nom dans le code Description Icône
Entrée texte TextInput Champs texte d’une ligne, sans bordure ni décoration. Peut se transformer en boite de sélection (voir plus bas)
Champs Texte TextField Champs texte d’une ligne, avec bordure et décoration.
Case à cocher Checkbox Case à cocher permet d’activer un état ou un élément. La donnée correspondante est un entier à 1 quand l’élément est coché et 0 quand il est décoché.
Zone de texte TextArea Champs texte de plusieurs lignes avec décoration et bordure.
Bouton Button Un bouton clickable pour lancer une commande de dés.
Image Image Affiche une image, la donnée correspondante est le chemin vers cette image. Principalement utile pour mettre des URLs: http://monimage.fr/avatar.jpg

Inconnu - Éditeur de fiche de personnage pour Rolisteam 003.png

Transformer un Textinput en liste à choix

Il n’y a rien de plus simple. Il suffit de mettre les valeurs possibles dans la colonne prévue à cet effet dans le tableau de droite. Chaque valeur doit être séparée par une virgule, exemple: rouge,bleu,vert,marron,jaune,noir,blanc,orange,violet

3/ Éditer les champs

Une fois les champs positionnés, il est important de leur donnée un nom. Ce nom, nous le verrons plus tard sera utilisable dans les calculs de formule.

En plus du nom, de nombreuses propriétés peuvent être changées. Tout cela est modifiable par le tableau de droite dans le premier onglet.

Les colonnes:

Nom Description
Id Cette propriété représente l’identifiant unique d’une donnée. Par défaut, il est généré automatiquement par RCSE. Il est recommandé de garder cette valeur.

Il est possible d’accéder à la valeur de la donnée par l’id dans le système de dés et de formule. Exemple: =${id_5}+4

Libellé Cette propriété représente l’identifiant lisible d’une donnée. Il est laissé vide à l’ajout d’une donnée. C’est à l’auteur de la fiche de personnage de renseigner cette information.

Il est possible d’accéder à la valeur de la donnée par le libellé dans le système de dés et de formule. Exemple: =${intelligence}+4

Valeur La valeur est affichée dans la fiche. Dans l’onglet d’édition, cette colonne sert à l’affichage de la fiche dans l’onglet vue.

Les formules définies dans cette colonne n’auront pas d’impact. Il convient de les définir dans l’onglet personnage.

Valeur Possible Ce champs n’est utile uniquement pour les entrées textes (TextInput). Il permet de transformer une entrée texte en «sélecteur». Une sélecteur (ou un combobox ou menu déroulant) permet de choisir une valeur parmi une liste limitée.
Type Rappel du type de données : Entrée Texte, Champs Texte,Case à cocher, Zone de texte, Bouton, Image.
X Position en largeur de l’élément sur la fiche. Il est possible de modifier cette valeur pour aligner précisément l’élément.
Y Position en Hauteur de l’élément sur la fiche. Il est possible de modifier cette valeur pour aligner précisément l’élément.
Largeur Position en largeur de l’élément sur la fiche. Il est possible de modifier cette valeur pour aligner précisément l’élément.
Hauteur Position en hauteur de l’élément sur la fiche. Il est possible de modifier cette valeur pour aligner précisément l’élément.
Adaptation de la police Cette propriété peut-être activer pour rendre les polices de caractères adaptables à la taille de la fiche.
Alignement du texte Cette propriété permet de choisir la position du texte dans l’espace (larguer et hauteur) du champs.
Couleur du texte Vous permet de changer la couleur de texte.
Couleur de fond Vous permet de changer la couleur de fond du champs.
Bordure Vous permet de choisir la présence ou non de bordure autour du champs.

ScreenShot.rcs - RCSE 005.png

4/ Générer la fiche

Quand vous avez fini d’ajouter les différents champs, vous pouvez générer la fiche en cliquant sur « Édition > Générer Code et fiche ».

La fiche sera visible dans l’onglet VUE. Cette onglet montre la fiche exactement comme elle sera dans rolisteam.

L’onglet «code» est également rempli par cette action. Il présente le code.

Si vous remarquez des défauts ou des changements à faire sur la VUE, vous pouvez revenir dans l’onglet Editeur pour faire quelques changements sur les champs. Il convient en suite de générer le code et la fiche. Vous pouvez faire ces étapes autant de fois que vous le désirer pour obtenir le résultat parfait.

ScreenShot.rcs - RCSE 006.png

Pour les experts

Il est également possible de modifier le code à la main pour ajouter des fonctionnalités à la fiche. Le code en question est du QML. Il peut vous permettre de jouer des sons, des vidéos, des animations et bien d’autres choses encore. Faite attention, si vous modifiez le code, il ne faut pas redemandé une génération car cela effacera vos modifications.

ScreenShot.rcs - RCSE 007.png

5/ Ajouter des personnages

Quand vous avez fini avec la création des champs et qu’ils s'affichent comme vous le désirer. La dernière étape est d’ajouter les personnages. Il y a deux façons de le faire.

La première consiste à créer les personnages dans RCSE grâce à l’onglet Personnages. La première colonne représente les champs que vous avez défini précédemment. Grâce au menu contextuel, vous pouvez ajouter autant de personnages que vous le souhaite. Une colonne nouvelle apparaît pour chaque personnage. Il vous faudra saisir la valeur pour chaque donnée. RCSE propose des fonctionnalités pour faciliter l’édition.

La deuxième méthode consiste à créer les personnages dans rolisteam et les partager avec vos joueurs et ainsi mutualiser l’édition. Chaque joueur saisira les valeurs de son personnage. Voir le chapitre suivant, plus bas dans la page pour plus d’information.

C’est dans ces cellules là qu’il est intéressant de mettre des formules.

ScreenShot.rcs - RCSE 009.png

Rolisteam

Charger une fiche

Après l’édition de la fiche avec RCSE, vous devez avoir un fichier .rcs. Ce fichier doit être chargé dans Rolisteam (Fichier > Ouvrir > Fiche de personnage , CTRL+U ). Après cette étape, une fenêtre s’est ouverte dans rolisteam. Elle contient un onglet données et un onglet par personnage. L’onglet données est identique à l’onglet «Personnages» dans RCSE. Cet ongle montre l’ensemble des valeurs de tous les personnages. Il est facile pour un Maître du Jeu d’avoir un résumé des personnages. Les autres onglets montrent chacun la fiche d’un personnage.

Partager une fiche avec un joueur

Le MJ doit partager la fiche d’un personnage avec le joueur. Pour cela, il doit être faire apparaître le menu contextuel (click droit), puis aller dans le sous-menu «Partager» et choisir un personnage. Le titre de l’onglet sera modifier afin de correspondre avec le personnage choisi. Chez le joueur, une fenêtre apparaît avec deux onglets: un de données et un autre avec le visuel de fiche. Il est possible de modifier les valeurs depuis les deux vues.

Plusieurs pages

Nous l’avons vu, il est possible de créer une fiche de personnage avec plusieurs pages. Dans l’onglet vue, il est possible de passer d’une vue à l’autre en utilisant les flèches droite et gauche. Il est également possible de copier une vue et de la détacher. Par ce biais, vous pouvez afficher en même temps les différentes pages d’une fiche.

Formule de calcul

Les fiches de personnages gèrent un système de formule. Cela peut être très utile pour effectuer des calculs automatiques afin de faciliter la gestion mécanique du jeu. Pour activer la gestion des formules, il suffit de démarrer la valeur d’une cellule par un symbole égal:=. Suivi du reste de la formule.

Opération possible

Le système de formule est capable de comprendre différents fonctions ou opérations.

Accéder à une valeur de la fiche

Comme nous l’allons vu plus haut dans la page. Il est possible d’obtenir la valeur d’un champs en utilisant son Id ou son libellé. Le système a besoin de voir les valeurs encadrées: ${libellé} ou ${id}.

L’arithmétique

Il est possible d’effectuer des opérations arithmétiques classiques. Exemple:

Somme

=4+4
=${intelligence}+3

Soustraction

=12-3
=${intelligence}-3


Multiplication

=2*7
=2x7
=${intelligence}*3


Division

=15/5
=15÷5
=${intelligence}/3
=${intelligence}÷3

abs

Valeur absolue ne prend qu’un argument.

=abs(-3)
3

=abs(3)
3

=abs(${intellegence}-11)
8

min

La fonction minimum retourne la valeur minimum de ses paramètres. Elle peut en prendre un ou plusieurs.

=min(3,8,10,1)
1

=min(${astuce},${dexterité})
3

max

La fonction maximum retourne la valeur maximum de ses paramètres. Elle peut en prendre un ou plusieurs.

=max(3,8,10,1)
10

=min(${astuce},${dexterité})
4

concat

La concaténation prend plusieurs paramètres, minimum deux. Elle fusionne plusieurs valeurs en une. Cela peut être pratique pour former des chaines des commandes de dés par exemple.

=concat(${enquête}+${perception},"G",${perception})
7G3

=concat(${enquête},"d10k",${perception})
4d10k3

floor

floor ne prend qu’un argument. Elle transforme un nombre à virgule en nombre entier supérieure.

=floor(3.9)
3

=floor(3.1)
3

=floor(${force}/2)
1

ceil

ceil ne prend qu’un argument. Elle transforme un nombre à virgule en nombre entier supérieure.

=ceil(3.9)
4

=ceil(3.1)
4

=ceil(${force}/2)
2


avg

Cette fonction prend plusieurs paramètres pour en faire la moyenne.

=avg(10,10)
10

=avg(8,4)
6

=avg(${intelligence},${dexterite})
3.5